Enseignement 1

Et si l’amour parfait existait…

Comment définiriez-vous l’amour? Je trouve intéressant de voir comment notre culture a perverti ce saint concept, de sorte que maintenant il est presque méconnaissable. Combien d’entre nous confondons la soif du désir, l’envie et le plaisir avec l’amour? Nous appelons l’amour, convoitise et nous aimons des objets – n’est-ce pas ce que nous appelons l’idolâtrie? Nous utilisons différents médias et réseaux sociaux et les transformons en terrains de jeux. Ces lieux clos ou plutôt ces espaces à ciel ouvert nous permettent de revêtir l’anonymat sous plusieurs moyens à un point tel qu’il n’est plus nécessaire d’interragir physiquement  avec les autres – nous donnant l’illusion de sécurité. L’amour humain est souvent conditionnel et basé sur la façon dont nous réagissons les uns face aux autres. Notre amour a tendance à être versatile, se déplaçant comme le vent, au gré de nos émotions. Quelle moquerie nos sociétés en ont faite! Car pour Dieu, l’amour est considéré comme l’attribut le plus important pour nous.

La grâce est la manifestation de l’amour éternel de Yahweh (l’Éternel). Saviez-vous que Sa grâce vient à nous de façon inconditionnelle et irrévocable, à travers l’amour qu’Il a pour chacun de nous? Lisons le psaume 84:11 – « Car Yahweh est un soleil et un bouclier, Yahweh donne la grâce et la gloire, Il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité. » Et maintenant, lisons Jacques 4:6 – «  Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Écriture dit: D.ieu résiste aux orgueilleux, Mais Il fait grâce aux humbles. » Encore une fois, nous voyons ici une relation – Sa grâce est un don gratuit qui émane de Son amour éternel. Cependant, cette grâce doit être reçue. D.ieu offre Son amour à tous et chacun mais nous devons activement l’accepter et le recevoir.

L’apôtre de l’amour, Jean, nous partage, que pour recevoir son amour, nous devons reconnaître Adonai Yeshua ; que le Seigneur Jésus est D.ieu. Une fois que nous prenons consciemment la décision de Le recevoir, nous recevons également Sa grâce. Jean dit, D.ieu vit en nous, et en nous, Son amour  est complet et parfait. Dans ce passage, Jean ne dit pas qu’au même moment nous sommes complets ou parfaits. Il partage plutôt avec nous le processus par lequel notre amour maturera par Sa grâce. Nous recevons d’abord l’Éternel dans notre vie, puis nous commençons notre développement. Dans 2 Pierre 3:18, nous pouvons lire – « Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Adonai Yeshua (Le sauveur Jésus, le Messie). A Lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité! Amen. » Le mot clé est « croissance » – nous devons grandir dans la connaissance de Yahweh et recevoir plus de grâce de Sa part afin de se rapprocher de Lui.

Si vous n’avez pas encore reçu Son amour, c’est peut-être le bon moment maintenant. Envisagez de Lui demander de venir dans votre vie, de pardonner vos péchés. Demandez-Lui de vous combler de Sa grâce, celle qui dépasse toute compréhension.

CONSIDÉREZ : Avez-vous une relation avec notre D.ieu merveilleux ? Si, non, désirez-vous la relation la plus glorieuse que vous n’ayez jamais eue ?

AGISSEZ: Faites un pas en avant et demandez à notre D.ieu d’amour de vous accepter comme Son enfant ; confessez-Lui vos péchés et demandez Son pardon. Puis invitez D.ieu dans votre cœur.

PRIEZ: Abba (Père),  je suis un pécheur et je veux être libéré de l’emprise du péché en moi. Pardonne-moi pour ce que j’ai fait. Transforme-moi en Ton image. Fais de moi une nouvelle personne. Entre dans ma vie et remplis-moi de Ta grâce et de Ton amour – je Te le demande au nom de Yeshua (Jésus le Messie).

Et, si vous avez activement reçu Son amour mais semblez ne pas avancer ou ne pas progresser, continuez à prier: Abba (Père), j’ai hâte d’être rempli de Ta connaissance; j’ai envie de grandir en Toi et avec Toi avec passion. Aide-moi, guide-moi afin que je me rapproche de Toi en toute intimité.

B’Shem Yeshua Mashichainu, Amen.

Que le D.ieu d’Abraham, Isaac et Jacob vous bénisse richement.