Enseignement 12

LA PEUR DE « L’AUTRE »

 

“Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.” Matthieu 7:12

Il y a deux commandements de base donnés par notre Messie, Adonaï Yeshua. Le premier fait référence aux cinq (5) premiers commandements décrits parmi les dix commandements et la seconde partie de ce commandement renferme les cinq(5) derniers –Tu aimeras le Seigneur, ton D.ieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée;  et ton prochain comme toi-même. (Luc 10:27).

Au cours des derniers mois, il y a eu une érosion constante dans le respect montré aux “autres”, face à ceux de différentes religions et cultures, tant par les médias sociaux qu’à travers les sources d’informations à l’Internet. Devrions-nous s’inquiéter du déclin de manque de respect pour nos voisins? Ne sommes-nous pas en train de créer une culture de peur pour nos propres fins personnelles? Mais au fait, qu’est-ce qu’une culture de peur? C’est le concept de personnes de pouvoir incitant le doute et la peur dans le grand public dans le but d’atteindre des objectifs politiques par le biais émotionnel. Nous sommes certainement témoins de ce phénomène aujourd’hui.

Une telle baisse de respect est clairement un signe de déclin de la justice; nous savons que la majorité du monde d’aujourd’hui vit dans l’injustice – c’est évident. Alors pourquoi les croyants, ceux qui professent leur amour pour l’Éternel, D.ieu, affichent-ils un manque de respect et de justice?

Peut-être que la plus grande raison de ce comportement est la peur. La peur, comme n’importe quel psychologue nous dira, est la plus grande motivation pour le comportement humain, même plus grand que l’amour – la peur des autres qui sont différents de nous ; la crainte que les “autres” modifient notre mode de vie; la crainte que les “autres” veulent nous faire suivre une autre norme de comportement. Naturellement, Yahweh, l’Éternel, Adonaï Yeshua, le Seigneur Jésus, et Ses disciples, ont beaucoup à dire à propos de la peur. Par exemple, dans Ésaïe 41:10, on peut lire: Ne crains rien, car Je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car Je suis ton D.ieu; Je te fortifie, Je viens à ton secours, Je te soutiens de Ma droite triomphante.  Dans Matthieu 10:27-31 Adonaï Yeshua partage avec nous, Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne. Ne vend-on pas deux passereaux pour un sou? Cependant, il n’en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père. Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc point : vous valez plus que beaucoup de passereaux. Et, dans Philippiens 4:6,7, Rav Sha’ul, l’Apôtre Paul nous le rappelle, Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à D.ieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de D.ieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Yeshua le Messie, le Seigneur Jésus.

Bien-aimés, chaque fois que nous nous inquiétons au sujet d’enjeux et des événements hors de notre contrôle, nous donnons le pouvoir à l’ennemi. Nous affaiblissons notre propre position dans le royaume et nous abandonnons cet amour qui nous a été promis pour nous défendre et nous rassurer. Je vous incite à ne pas tenir compte des propos alarmistes du monde d’aujourd’hui  mais plutôt de vous concentrer sur notre Rédempteur et Ses fidèles promesses d’amour, de sécurité et d’espoir.

CONSIDÉREZ : Êtes-vous constamment soupçonneux ou avez-vous peur d’autres personnes autour de vous, même s’ils n’ont pas créé de problèmes pour vous? Êtes-vous naturellement méfiants des gens jusqu’à ce qu’ils vous prouvent qu’ils sont dignes de votre confiance ?

AGISSEZ: Je vous encourage à examiner les origines de votre « peur de l’autre ». Demandez à l’Esprit Saint du D.ieu vivant de vous aider à découvrir ce qui vous fait peur et à dissoudre cette peur en la remplaçant par Son amour et Sa vérité.

PRIEZ : Abba, Père bien-aimé, j’ai confiance en Toi et je sais que Tu peux détruire mes peurs. Je Te demande humblement d’aller au plus profond de moi, de t’emparer de ce qui me fait peur (de tout ce qui est née d’elle) et de la remplacer par cette assurance sereine – cette paix – qui seule provient de Ta grâce et Ton amour. Adonaï, je Te remercie et je prie au nom de Ton précieux nom.

Que Yahweh, l’Éternel, vous bénisse abondamment.