Enseignement 16

Le nettoyage de printemps – un rituel spirituel?

 

Moi, Adonaï, J’éprouve le coeur, Je sonde les reins, pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses oeuvres. (Jérémie 17:10)

 

Alors que nous sortons du marasme de l’hiver et que le printemps s’annonce, de nombreuses maisons s’engagent dans une tradition de nettoyage printanier. Alors, pourquoi ne pas en profiter, nous aussi, pour examiner la condition de nos cœurs – nos motivations intérieures. A votre avis, pourquoi cet examen serait-il important?

 

Nous savons que nos actions dérivent des motivations de notre cœur. Au fil des ans, en tant qu’enseignant au primaire, au secondaire et à l’université, je me suis retrouvé face à mes motivations intérieures – plusieurs enseignants le font lorsqu’ils sont confrontés aux actions et aux réactions de leurs élèves. Ces réactions provenant de comportement(s) motivé(s) par le désir devraient nous amener à réfléchir à nos comportements; cependant, nous les ignorons à nos risques et périls, en nous souvenant qu’Adonaï les voit et se souvient d’eux.    

 

D.ieu sait quand nous faisons preuve de respect, de gentillesse et d’amour envers les autres (un des grands commandements) et quand nous ne le faisons pas. Nous répondrons de ce que nous avons fait aux autres et avec les autres, positifs et négatifs, soit dans cette vie ou dans la suivante. Mieux vaut aborder ces comportements et motivations maintenant, lorsque nous avons l’occasion de le faire et, au besoin, modifier nos intentions.

 

Rappelez-vous ce qu’Adonaï Yeshua a partagé avec nous, comme il est dit dans Matthieu 5:8 – Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu! La pureté du cœur est l’état de croyance et de pensée auquel nous devrions tous aspirer; si ce n’est pas maintenant, alors, à quel moment ?

En cette ère des médias sociaux (Face Book, Twitter, WhatsApp, etc.), il y a amplement de preuves de pensées non filtrées – jugements, commérages, calomnies, stéréotypes qui indiquent un durcissement des cœurs, même parmi de nombreux croyants.  Alors que nous nous approchons du retour de notre Messie, ne devrions-nous pas Lui prouver que nous suivons Ses commandements: Tu aimeras le Seigneur, ton D.ieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. (…) Tu aimeras ton prochain comme toi-même. (Matthieu 22: 37-39) Bien-aimés, j’encourage chacun d’entre nous à saisir cette occasion pour nous engager dans le nettoyage printanier de nos cœurs avant de Lui faire face.

 

CONSIDÉREZ : Est-ce que votre désir est centré sur la poursuite de Ses commandements, tels que nous les retrouvons dans la Torah ou vers le monde? Aimez-vous Adonaï de tout votre cœur, esprit et force ou aimez-vous davantage la richesse, la puissance, le prestige? Désirez-vous un cœur pur ou corrompu?

 

AGISSEZ : Quand vous aurez répondu à ces questions, décidez qui vous voulez aimer avant tout,  Adonaï ou vous-même. Soyez prêt à accepter les conséquences de votre choix.

 

PRIEZ : Abba, Père, je désire ardemment un cœur centré sur Toi et Toi seul. Je te prie de me guider, de me soutenir, de me conduire vers l’Amour. En ton nom bien-aimé, je prie.

Que le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob vous bénisse abondamment.