Enseignement 19

Où est votre foi?

Alors que j’écris l’enseignement de cette semaine, partout dans le monde, des gens luttent contre l’assassinat insensé de personnes vulnérables et d’innocents.    Partout dans le monde, crise après crise, des événements naturels et fabriqués par l’homme, testent la foi des croyants. Nous lisons cela dans le livre de Luc -8:22-25.  Dans ce passage, Adonaï Yeshua et Ses disciples traversent le lac Kinneret, la mer de Galilée.  Pendant qu’Adonaï Yeshua dort, une tempête menace de submerger la barque et l’équipage. A ce moment-là, les disciples paniquent et Le réveillent, L’implorant de les sauver du désastre. Calmant la tempête et les vents, Il les réprimande en disant:”Où est ta foi?”

En attendant le retour de notre Messie, nous sommes témoins d’une prophétie qui se déploie; bien sûr, en observant les incidents naturels tels que l’augmentation des tempêtes et leur férocité et l’escalade d’agressions par des groupes terroristes militants, comme ISIS, il n’est pas étonnant que nos niveaux d’anxiété augmentent également.  Mais est-ce nécessaire?

Les Écritures nous disent qu’au fur et à mesure que Son retour approche, les croyants deviendront de plus en plus effrayés et anxieux et beaucoup d’entre eux se détourneront de leur foi. Nous lisons cela dans la parabole du semeur – Une autre partie tomba au milieu des épines: les épines crûrent avec elle, et l’étouffèrent (Luc 8:7.) Contrairement à l’opinion générale, cette parabole ne parle pas de nouveaux croyants, mais se concentre sur ceux qui ont été sauvés, certains depuis de nombreuses années, et qui sont maintenant confrontés à la tribulation (les épines /adversité) qui menacent d’étouffer la foi intérieure.

Nous savons que Yahvé permet les épreuves et les tribulations pour fortifier et approfondir notre foi; comment serions-nous capables autrement de résister aux assauts de l’ennemi, sans Sa force, Sa résilience et Son courage? Mais, comment devrions-nous faire face aux épreuves? Nous plaignons-nous et gémissons-nous, comme les Israélites l’ont fait dans le désert, en fuyant l’Égypte? Sommes-nous en train de paniquer, comme Kefa (Pierre) quand il marchait sur l’eau vers Adonaï Yeshua? Laissons-nous la peur nous envahir ou nous tournons-nous vers Lui?  Abordons-nous ces questions maintenant ou lors de la prochaine crise? Dans son 41eme chapitre, Isaïe nous calme avec les paroles suivantes:” Ne crains rien, car Je suis avec toi; ne promène pas des regards inquiets, car Je suis ton D.ieu; Je te fortifie, Je viens à ton secours, Je te soutiens de Ma droite triomphante.”  Probablement, beaucoup d’entre nous ne demanderont pas à Yahvé maintenant de nous donner une foi plus profonde (car une foi plus profonde vient seulement de Lui) mais attendront jusqu’ à ce que notre foi actuelle soit mise à l’épreuve; alors quand nous sommes confrontés à des menaces de vie, nous ferons notre choix – réagir ou répondre. Bien-aimés, j’invite chacun de nous à se concentrer sur Celui qui a clairement promis la sécurité et la protection, si nous cherchons seulement Son amour et Sa grâce.  Ce n’est que dans une relation amoureuse avec le Maître de l’univers et l’Amant de nos âmes que nous aurons l’assurance de Sa sécurité et Sa protection. Si vous n’avez pas encore cette relation et que vous vous sentez attiré vers elle, veuillez faire une demande à notre Dieu bien-aimé.

CONSIDÉREZ: Alors que nous continuons d’entendre la rhétorique de guerre et que nous ressentons la tension du sabre qui gronde partout dans le monde, devenez-vous de plus en plus anxieux et craintifs? Qui croyez-vous sera le plus affligé, vous, le croyant, ou les autres qui ne croient pas encore en Yahvé, D.ieu tout-puissant?

AGISSEZ: En tant que croyants, nous n’avons pas besoin d’avoir peur. Je vous encourage donc à être audacieux, à sortir et à partager l’amour de D.ieu avec les autres – aidez ceux qui font face aux menaces réelles à entrer en relation avec D.ieu – où la crainte n’existe plus.

PRIEZ: Cher Abba, notre Père bien-aimé, je ne veux plus vivre ma vie dans la peur et la crainte. Je ne veux plus me demander ce qui m’arrivera lorsque je serai confronté aux crises inévitables qui me dépasseront face à une catastrophe naturelle, à des blessures corporelles, à une maladie, à la mort ou à une menace terroriste qui met ma vie en danger. Je veux être protégé par Ton Amour; je veux être protégé par Ta grâce; je veux être en sécurité sachant que Tu es mon Rédempteur, mon Gardien et Mon Sauveur.  Pardonne mes péchés, mes transgressions contre Ta Parole et accueille-moi dans Ta Famille.

Au nom du bienheureux Adonaï Yeshua, le Seigneur Jésus, je prie.

Que le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob vous bénisse abondamment.

S.V.P. Partagez ce message.