Enseignement 40

Notre héritage

Durant les siècles précédents, une partie de la gestion de la fortune d’une famille, aussi petite soit-elle, était un héritage transmis aux enfants. Même aujourd’hui, de nombreuses personnes âgées s’assurent qu’il y a de l’argent à léguer à leurs enfants lorsqu’ils meurent. Cependant, cela semble changer au 21e siècle. Les parents mettent de l’argent de côté pour leurs enfants, soit pour leur éducation et peut-être pour leur donner un coup de pouce lorsqu’ils se marient. Après cela, les enfants sont laissés à eux-mêmes et l’argent de la retraite est utilisé pour accomplir des choses qu’ils n’ont pas pu vivre lorsqu’ils travaillaient. Ce n’est pas le cas de notre Père céleste, Avinu Shebashamayim.

L’héritage que nous avons reçu, en tant que disciples d’Adonaï Yeshua, le Seigneur Jésus, n’est pas monétaire. Tout d’abord, les Écritures traitent de deux héritages, pour deux groupes différents de personnes. Pour le peuple juif (croyants et non-croyants), l’héritage de Dieu consiste en une nation et en une terre. Nous lisons cela dans la Genèse 12:2 – Je ferai de toi une grande nation, et Je te bénirai; Je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction, et dans la Genèse 15:18-21En ce jour-là, l’Eternel fit alliance avec Abram, et dit: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d’Egypte jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate,
le pays des Kéniens, des Keniziens, des Kadmoniens, des Héthiens, des Phéréziens, des Rephaïm, des Amoréens, des Cananéens, des Guirgasiens et des Jébusiens.
Le signe de cette alliance et de l’héritage était, et est toujours, la circoncision, comme nous le lisons dans la Genèse 17:10-12 Voici Mon alliance que vous garderez, et qui sera entre Moi et vous, et ta postérité après toi: c’est que tout mâle parmi vous sera circoncis. Et vous circoncirez votre chair, et ce sera un signe d’alliance entre Moi et vous. A l’âge de huit jours tout mâle sera circoncis parmi vous, dans vos générations, tant celui qui est né dans la maison que celui qui, acheté à prix d’argent de quelque étranger que ce soit, n’est point de ta race.

Cependant, est-ce que cet héritage est réservé uniquement au peuple juif, à Son peuple élu? Cela aussi est répondu dans le Tanakh, les Écritures hébraïques, comme nous pouvons le lire dans Isaïe 60:21 – Il n’y aura plus que des justes (tsaddikim)parmi ton peuple, ils posséderont à toujours le pays; c’est le rejeton que J’ai planté, l’oeuvre de Mes mains, pour servir à Ma gloire. Le plus petit deviendra un millier, et le moindre une nation puissante. Moi, Adonai, Je hâterai ces choses en leur temps, et dans Jérémie au chapitre 33:7-9 – Je ramènerai les captifs de Juda et les captifs d’Israël, et Je les rétablirai comme autrefois. Je les purifierai de toutes les iniquités qu’ils ont commises contre Moi. Je leur pardonnerai toutes les iniquités par lesquelles ils M’ont offensé, par lesquelles ils se sont révoltés contre Moi. Cette ville sera pour Moi un sujet de joie, de louange et de gloire, parmi toutes les nations de la terre, qui apprendront tout le bien que Je leur ferai; elles seront étonnées et émues de tout le bonheur et de toute la postérité que Je leur accorderai. Êtes-vous confus?  Cela ne parle-t-il pas seulement de Juda et d’Israël?  Dans quelle partie de ce passage trouvons-nous des croyants non-juifs?

A ce moment-là, la Nouvelle Alliance (ou l’Alliance Renouvelée) n’était pas apparue.  Dans Jérémie 31:31, nous lisons: Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où Je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Y’hudah une alliance nouvelle. Ainsi, Jérémie annonça la venue d’une nouvelle alliance – pour Israël et Juda. Alors, où se situent les croyants non-juifs? Nous voici donc arrivés au mystère de la Parole de Dieu – créer une citoyenneté céleste pour les Gentils.

Référons-nous maintenant à la lettre aux Éphésiens, chapitre 3, verset 6, du rabbin Sha’ul dans laquelle il a fait la surprenante déclaration qui suit: Les Gentils sont admis au même héritage, membres du même Corps, bénéficiaires de la même Promesse, en Yeshua, par le moyen de l’Évangile. (deux mots soulignés pour mettre en évidence) La lecture de l’Évangile nous fait savoir que la Nouvelle Alliance vient du sang versé de notre Messie, sur l’arbre maudit. Par son action salvifique, la promesse de salut a été offerte aux non-juifs qui croient au Fils de Yahvé.

Sha’ul approfondit cette compréhension dans Romains 11, quand il écrit à partir du verset 11: Je demande donc: quand les Juifs ont trébuché, sont-ils tombés définitivement? Certainement pas! Mais, grâce à leur faute, les autres peuples ont pu obtenir le salut, de manière à exciter la jalousie des Juifs. Or, si la faute des Juifs a enrichi spirituellement le monde, si leur abaissement a enrichi les autres peuples, combien plus grands encore seront les bienfaits liés à leur participation totale au salut! Je m’adresse maintenant à vous qui n’êtes pas juifs: je suis l’apôtre destiné aux peuples non juifs et, en tant que tel, je me réjouis de la tâche qui est la mienne. J’espère ainsi exciter la jalousie des gens de ma race pour en sauver quelques-uns. Cet avertissement s’adresse à ceux qui prétendent que le peuple juif a été remplacé par l’église des Gentils qui se considère le peuple élu de Dieu.

Alors Sha’ul fait clairement le lien entre les croyants juifs et les croyants parmi les Gentils dans les versets 17 et 18 Israël est comme un olivier auquel Dieu a coupé quelques branches; mais toi, non-Juif, Il t’a greffé parmi les autres branches, comme une branche d’olivier sauvage: tu profites maintenant aussi de la sève montant de la racine de l’olivier. C’est pourquoi, tu n’as pas à mépriser les branches coupées. Comment pourrais-tu te vanter? Ce n’est pas toi qui portes la racine, mais c’est la racine qui te porte. Enfin, il donne un avertissement aux Gentils, les croyants non-juifs, qui croient avoir remplacé le peuple juif, dans les versets 19 à 21: Tu vas me dire: «Mais, ces branches ont été coupées pour que je sois greffé moi-même.» C’est juste. Elles ont été coupées parce qu’elles ont manqué de foi, et tu te tiens là en raison de ta foi. Mais ne t’enorgueillis pas! Fais bien attention plutôt. Car, si Dieu n’a pas épargné les Juifs, les branches naturelles, prends garde, de peur qu’Il ne t’épargne pas non plus.

Bien-aimés, voici notre héritage. En tant qu’enfants du Dieu vivant, les croyants juifs et les croyants non-juifs sont les héritiers de la promesse du salut éternel – passant l’éternité avec notre ABBA et avec ADONAI YESHUA.  Quelle promesse – HalleluYah!

Considérez: Pourquoi est-il important pour nous de comprendre que l’héritage de Yahvé est à la fois pour les juifs et les non-juifs? Quel mal se produit quand l’un des deux prétend que l’autre ne reçoit pas sa promesse?

Agissez: Si vous ne comprenez pas le sens de la théologie de l’olivier de Paul, je vous invite à lire et étudier très attentivement Romains 11; les conséquences de ne pas adhérer à la Parole de Dieu par l’intermédiaire de Paul sont énormes.

Priez: Bien-aimé Abba, aide-nous tous à comprendre pleinement Ta promesse de salut qui nous a été donnée à travers Ta Parole. Aide-nous à s’accrocher à Toi et Ta promesse avec confiance et certitude et à partager notre compréhension avec d’autres personnes qui n’ont pas cette confiance. En ton nom bien-aimé, je prie.

Que le Dieu d’Avraham, d’Isaac et de Jacob vous bénisse richement.