Enseignement 8

SHAVU’OT/LA PENTECÔTE

Chaque année à la fin mai/début juin, nous commémorons deux grands événements le même jour. Qu’y a-t-il de si important au sujet de ce jour? En ce jour, les juifs rabbiniques et croyants messianiques célèbrent le jour saint de Shavu’ot, tandis que les chrétiens célèbrent le jour saint de la Pentecôte. Quelle est la différence entre ces deux jours? Pas autant que vous pourriez l’imaginer. Shavu’ot est le Festival des semaines, comme mentionné dans le livre de Lévitique 23. D.ieu a chargé les Israélites de compter sept semaines (49 jours) à partir du jour de Passover – de leur fuite d’Égypte jusqu’à leur arrivée au pied du mont Sinaï. Ici, ils ont attendu jusqu’au cinquantième jour, lorsque Yahovah, notre magnifique D.ieu, leur a donné Ses Instructions de vie (Torah). La signification hébraïque de ces instructions est l’une des plus intéressantes et nous la retrouvons rarement traduite correctement. Voici ce que nous lisons de l’hébreu dans le livre du Deutéronome 22:23 – Car est-il un seul homme au monde qui ait entendu comme nous la voix du D.ieu vivant parlant du milieu du feu et qui soit resté en vie? Oui, le feu venait de D.ieu et de l’intérieur du feu. Sa voix n’avait pas seulement été entendue mais avait été aussi vue. Sa voix de feu avait donné, à haute voix, Ses Instructions de  vie qu’Il avait révélées à Son peuple.

La Pentecôte, mot grec signifiant cinquante, est le jour qui  commémore le don de l’Esprit Saint que les disciples d’Adonaï Yeshua, le Seigneur Jésus, avaient reçu, et par le biais de langues de feu, étaient gravées Ses Instructions de vie au plus profond dans leurs cœurs. À ce moment, ils avaient reçu les paroles de la sagesse et de la connaissance qu’ils avaient besoin afin de partager l’Évangile de notre Seigneur et Maître du monde. Nous pouvons lire cela dans le livre des Actes 2:3,4 – Le jour de Shavu’ot/ la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. Dans les deux cas, D.ieu tout-puissant parla à ceux qui étaient responsables de partager Sa parole à toutes les nations: les Israélites ont été appelés à être la lumière des nations (Ésaïe 49:6), ce qui signifie qu’ils devaient aller de par le monde et montrer comment suivre/respecter les Instructions de vie de D.ieu (Torah), et que les disciples de Yeshua étaient appelés à répandre la Bonne Nouvelle du salut parmi le monde païen ainsi qu’à la nation juive, comme nous le lisons dans le livre des Actes 18:4 à propos de l’apôtre Sha’ul – Paul discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs, et dans le livre des Galates 3:14 – (Yeshua le Messie) Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois, afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis.

Nous avons ici un Jour Saint de deux noms et un seul sens – D.ieu a formé Son peuple, Son assemblée au pied du mont Sinaï le jour de Shavu’ot ainsi qu’au Temple à Jérusalem, le jour de la Pentecôte (3 000 ans plus tard).

Puisse la fête de Shavu’ot/ la Pentecôte vous apporte une multitude de bénédictions de joie, d’amour et permette de développer une relation plus profonde avec le Maître de l’Univers et l’Amant de vos âmes.

CONSIDÉREZ : Avez-vous accepté, dans votre cœur, le vrai sens de la fête commémorative de Shavu’ot? Comprenez-vous la puissance qui vient de Son don de connaissance et de sagesse?

AGISSEZ : Si votre réponse à ces questions est “Non”, je vous invite à faire un pas devant et à faire confiance à Elohim, notre D.ieu tout-puissant; demandez-Lui  Sa puissance provenant de la lecture attentive de Sa Parole; demandez-Lui la connaissance et la sagesse.

PRIEZ : ABBA Bien-aimé, je demande le savoir et le pouvoir venant de Toi. À la lecture de Ta Parole, je prie de recevoir Tes révélations afin de mieux comprendre ce que Tu désires de moi et pour moi. Béni soit Ton nom, Père bien-aimé.

Que le Dieu d’Avraham, d’Isaac et de Jacob vous bénisse.