Ensignement 22

Ma Responsabilité

Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes. (Colossiens 3:23)

Vers l’âge de 6 ans, j’avais des responsabilités à la maison. Nous vivions au centre-ville de Toronto, sur la rue Sackville, dans une maison louée qui n’existe plus.  Une de mes tâches consistait à transporter un seau de charbon trois fois par jour pour le chauffage et la cuisson (notre fournaise et notre poêle étaient alimentés au charbon).  C’était un dur travail pour un enfant de 6 ans, mais à l’époque, je n’en réalisais point les bénéfices.  Puis, en vieillissant, mes responsabilités se sont accrues. L’une des plus difficiles pour moi était de sortir les poubelles. Avant de juger, n’oubliez pas que c’était avant l’époque des sacs en plastique ou enduits de cire; tous nos déchets étaient transportés à la poubelle dans des sacs en papier – des sacs en papier à fond détrempé.  Inévitablement, tous les sacs que j’emportais se déchiraient jusqu’au jour où j’ai réalisé qu’en les tenant par le fond j’éviterais tous ces dégâts – mais certainement pas toujours. Encore une fois, il y a eu des leçons que j’ai retirées en réalisant toutes sortes de tâches.

La responsabilité n’ a pas toujours été la valeur la plus importante quant à mon éthique relationnelle, comme d’autres peuvent en témoigner, mais elle faisait grandement partie de mon éthique professionnelle; je suppose que j’en ai héritée. Cependant, quand je suis devenu un croyant en le Très Haut Elohim, ma compréhension de la responsabilité a dramatiquement changé.  Avec le soutien et la direction de Ruach HaKadosh, le Saint-Esprit du Dieu Vivant, j’ai trouvé le sens de la responsabilité, surtout dans les relations. C’est pourquoi j’ai choisi Colossiens 3:23 pour l’enseignement de cette semaine. Ce verset m’ a été donné par un pasteur, en 2005, peu après ma “renaissance”.  Pour moi, le verset, Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, parle clairement de la relation d’amour que j’ai avec le Maître de l’univers et l’Amant de mon âme.  Cette belle relation intime est marquée par Son amour. Je Lui manifeste mon amour en m’engageant dans chaque tâche, aussi banale soit-elle, avec joie, enthousiasme et sens de l’honneur, puisque je le fais pour Lui plaire et non pour moi ou pour les autres.  Y a-t-il des emplois qui menacent cette joie?  Bien sûr qu’il y en a, après tout, nous sommes humains; cependant, quand nous expérimentons ces pensées terrestres, je nous encourage à nous tourner vers l’Esprit Saint du Dieu Vivant pour réorienter nos pensées sur Lui.  Est-ce que nous, tous les croyants, comprenons que ce que nous faisons pour les autres et pour nous-mêmes est en réalité pour Lui et, en tant que tel, c’est une tâche sainte, une tâche spécifiquement assignée par D.ieu ?

Bien-aimés, nos responsabilités sont des actes d’adoration!  Imaginez la louange collective qui s’élève vers notre ABBA lorsque nous nous joignons tous pour Lui rendre grâce à travers nos actions. Que nous le disions avec nos lèvres ou en silence dans nos cœurs, toutes nos tâches sont finalement pour Lui. Bien que ce verset m’ait été donné, je vous le partage joyeusement: Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes.

CONSIDÉREZ: Croyez-vous que ce que vous faites, à la maison, au travail ou au jeu, c’est pour vous-même, pour les autres ou pour Yahvé, notre D.ieu Tout-Puissant? Croyez-vous qu’être responsable est un culte?

AGISSEZ: Avant toute tâche que vous acceptez ou entreprenez, passez du temps avec Yahvé, pour vous assurer que ce que vous faites est selon Sa volonté. Oui, cela peut prendre quelques minutes, mais au bout du compte, cela en vaut la peine.

PRIEZ: ABBA B’Shamayim, Père du Ciel, je prie pour que nous tous, Tes enfants, transformions nos responsabilités en actes de louange et d’adoration; que Ta Vérité et Ta Lumière touchent les autres que nous rencontrons à travers  la pratique de nos responsabilités.

Que le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob vous bénisse abondamment.