Ensignement 24

Est-ce que la confrontation est une compétence de leadership spirituel?

Quelle question intéressante! Dans ma vie antérieure, en tant que professeur d’université, j’ai souvent mené des débats à l’aide d’arguments fondés sur la recherche pour gagner ma vie. Dans ma classe, j’utilisais la confrontation comme outil d’enseignement pour encourager et même mettre mes étudiants au défi d’aller plus loin et de creuser plus profondément afin de défendre et soutenir  leurs opinions. Je n’ai pas été surpris lorsque j’ai découvert, au début de ma carrière, qu’un grand nombre d’étudiants qui commençaient le programme n’avaient pas les compétences de base en pensée critique.  Malheureusement, étant donné que la plupart des programmes scolaires sont axés sur le contenu et non le processus, la grande majorité des diplômés du système scolaire public ne sont pas formés pour être des penseurs critiques.  Et c’est à l’avantage des dirigeants de la société, mais cela est une autre question.

Référons nous aux Écritures pour trouver des exemples sacrés de confrontation.  Dans Matthieu 18:15,16, Adonaï Yeshua, le Seigneur Jésus, nous ordonne: Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. C’est une confrontation positive et essentielle dans la boîte à outils spirituelle de chaque croyant.

Et puis il y a ceux et celles qui sont “appelés” à la confrontation.  Ces frères et sœurs dans le Messie sont appelés “gardiens du Seigneur”. Pour mieux comprendre ce rôle, il faut consulter le Tanakh, la Bible hébraïque. Tout d’abord, dans Isaïe 52:8, la fonction de gardiens est définie comme suit: La voix de tes sentinelles retentit; elles élèvent la voix, elles poussent ensemble des cris d’allégresse; car de leurs propres yeux elles voient que l’Eternel ramène Sion. Dans Ézéchiel 33:1-5, Yahvé partage avec le prophète: La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots: Fils de l’homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur: Lorsque je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l’établit comme sentinelle, si cet homme voit venir l’épée sur le pays, sonne de la trompette, et avertit le peuple; et si celui qui entend le son de la trompette ne se laisse pas avertir, et que l’épée vienne le surprendre, son sang sera sur sa tête. Il a entendu le son de la trompette, et il ne s’est pas laissé avertir, son sang sera sur lui; s’il se laisse avertir, il sauvera son âme. Nous lisons ici la lecture de ceux qui ont été désignés par leurs compagnons pour être là afin d’avertir le peuple du moment imminent du jugement. De nos jours, je présume que ce sont nos pasteurs et nos chefs spirituels. Cependant, s’ils ne tiennent pas compte de l’avertissement, alors Yahvé est très clair: si le gardien voit l’épée venir, mais ne sonne pas de la trompette, de sorte que les gens ne sont pas avertis, et l’épée vient et leur ôte la vie, alors ils seront enlevés à cause de leur iniquité, et Yahvé tiendra le gardien responsable de leur sang.

Cela ne veut pas dire que le gardien doit changer les habitudes des gens, ou qu’il est responsable s’ils ne le font pas; c’est un avertissement clair pour ceux qui ont été oints (consacrés) pour être gardiens: si vous omettez d’avertir les gens dans votre communauté du danger imminent, vous serez tenu responsable de leurs souffrances et de leur sang.

Ceux d’entre nous qui occupent des postes de leadership (sentinelles)au sein de nos communautés spirituelles ont un fardeau plus lourd que les membres de ces communautés. Je vous demande de bien réfléchir aux questions suivantes:

  • Est-ce que la plupart de vos messages sont au sujet de l’amour et l’encouragement? Sont-ils destinés à répondre à ce que la communauté veut entendre? (Dans ces cas, au fur et à mesure que l’oreille se remplit, l’âme se vide.)

  • Est-ce que certains de vos messages contiennent l’avertissement d’un jugement imminent, pendant et après la période de la Tribulation?

  • Est-ce que la plupart de vos enseignements contiennent le message d’espérance du Salut, grâce au sang versé d’Adonaï Yeshua?

Bien-aimés, nous les croyants, nous avons une attente spirituelle beaucoup plus grande que le monde. Nos dirigeants sont tenus à un niveau encore plus élevé. Je prie que lorsque le son de la trompette retentira, ceux qui entendent soient prêts à donner l’alerte.

CONSIDÉREZ: Avez-vous peur du conflit et de la confrontation? Acceptez-vous qu’Adonaï Yeshua, le Seigneur Jésus, les ait utilisés durant Son ministère? Avez-vous le désir d’ajouter dans la boîte à outils de votre ministère, des compétences saines telles le conflit et la confrontation?

AGISSEZ: Si Adonaï Yeshua a utilisé le conflit et la confrontation dans son ministère, alors vous avez la permission de Yahvé de les utiliser aussi, tant qu’ils favorisent la croissance de Son royaume sur terre. Avancez et demandez au Saint-Esprit du D.ieu Vivant de vous donner la confiance et la capacité de développer et d’utiliser ces compétences de ministère.

PRIEZ: Abba B’Shamayim, Père du Ciel, donne à Tes dirigeants le courage de s’exprimer et de confronter ceux qui ont pris l’engagement de suivre Ta Voie et qui se sont maintenant écartés de la voie sainte – Derech HaKodesh.  Je prie pour que Ta conviction soit sur tous les chefs oints afin que leur message d’espérance et d’avertissement puisse entrer dans tous les coeurs qui sont prêts à le recevoir. Au nom béni d’Adonaï Yeshua, notre Messie.

Que le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob vous bénisse abondamment.